CONSULTATION « Aménagement du Quai Jules Sandeau »

Participez à l’avenir du Pouliguen en donnant votre avis

Afficher »

En septembre 2013, aux fins de lutter contre les submersions marines suite à la tempête Xinthia, un dossier relatif aux travaux de confortement des berges et des digues de l’étier était présenté en enquête publique par trois communes : Le Pouliguen, La Baule et Guérande. Concernant le Quai Jules Sandeau, la solution technique retenue était le rehaussement du muret blanc existant, à une hauteur de 1.30 m. L’association avait présenté de nombreuses observations écrites au cours de l’enquête publique relative aux travaux de confortement des berges dont copie ci-jointe – Observations du groupe LPA visé par le commissaire enquêteur le 27/09/213 en lecture sur ce site – faisant remarquer que cette solution technique inesthétique ne s’inscrivait pas dans la préservation et la mise en valeur de l’espace public conformément aux préconisations du PLU et qu’en conséquence, cet aménagement d’un muret à 1,30m ne devait pas être accepté.
En décembre 2013, cette solution profondément inesthétique a été entérinée par la commune du Pouliguen. Le marché de travaux a été signé au printemps 2014 pour une intervention sur le quai Jules Sandeau en novembre 2016.En novembre 2015, différents événements ont permis une prise de conscience collective pour refuser cette solution technique et envisager un véritable projet d’aménagement du quai. Depuis décembre, notre groupe de travail a décidé d’aller plus loin, à titre bénévole et citoyen, avec deux objectifs majeurs : saisir l’opportunité pour notre commune de lui redonner un élan et un dynamisme à travers l’aménagement urbain d’un de ses lieux les plus attractifs et emblématiques, le quai Jules Sandeau ; initier une démarche d’urbanisme participatif de manière citoyenne et désintéressée.En mars, le premier objectif s’est traduit par le projet élaboré par Serge Pontière, architecte de métier, qui est une proposition d’aménagement (28 perspectives et 2 vidéos à visionner sur ce site) permettant concrètement l’ouverture d’un débat d’idées et une réflexion collective.
Le second objectif s’est poursuivi sous la forme de trois réunions publiques (25 mars, 25 avril, 22 juin) et d’une consultation écrite téléchargeable sur ce site – à remettre complétée avant le 10 septembre de préférence. Vous pouvez nous demander un exemplaire papier, par courriel à l’adresse glepouliguenautrement@gmail.com ou à l’adresse « AQJS – 41 bis avenue Moreau – 44510 Le Pouliguen ».
En juin, les 80 premiers résultats de cette consultation et le projet ont été présentés et remis à M. Le Maire. La commune, sans concertation, sans réunion publique, avance sur un ouvrage de protection consistant en un muret de 50 cm longeant les terrasses actuelles induisant certaines conséquences (fermeture de chaque rue en cas d’alerte, étanchéité de la voirie, traitement des hydrocarbures,…).Aujourd’hui, devant l’insistance des Pouliguennais en réunion publique, nous avons souhaité amplifier notre démarche par la diffusion d’une note d’information. Si vous souhaitez participer à l’avenir de votre commune, donnez votre avis. Les perspectives du projet, la consultation écrite et ses premiers résultats sont à votre disposition en ligne – Synthèse des 80 premiers questionnaires retournés.Agissez pour une plus grande concertation : nous vous proposons de compléter cette consultation écrite, ouverte à tous et anonyme. Cette commune est la vôtre : participez et décidez pour elle et pour vous.

Question orale relative à l’aménagement du Quai Jules Sandeau – Conseil municipal du 26/09/2016

Notre « question orale au conseil municipal du 26 septembre », portait sur la concertation publique lancée le 17 septembre, point d’actualité et propre à la commune. L’objet de notre question était de défendre le droit à la concertation de tous les Pouliguennais, en tenant compte des fortes et nombreuses contestations exprimées au cours de la réunion publique du 17 septembre, notamment en réintroduisant dans la concertation, tous les sujets les intéressant comme le positionnement du muret contre les submersions marines. Notre intervention d’une page – un simple recto, questions incluses, ne comportait ni nom, ni injures, ni diffamation. Rien ne justifiait l’interdiction de sa lecture.
Par ailleurs, citant la réponse ministérielle au Sénat concernant les questions orales, « aucun principe général, ni aucune disposition législative ou réglementaire n’autorise en effet le maire à priver un membre du conseil municipal de son droit d’expression en en donnant lui-même lecture ». M.le Maire, en dépit de notre désaccord, a supprimé notre texte d’explication et a lu les questions posées en les tronquant, par exemple : la question lue par M. le maire est « Acceptez-vous de revoir le planning, notamment par le report du début des travaux de confortement des digues de janvier 2017 à octobre 2017 ? » et notre question était « Si vous accédiez aux attentes du public et des associations – inclure l’ouvrage de protection dans la concertation, ouvrir la réflexion à des sujets incidents majeurs et produire un questionnaire permettant une analyse objective -, acceptez-vous de revoir le planning (qui limite la concertation et la conception de début septembre au 15 décembre), notamment par le report du début des travaux de confortement des digues de janvier 2017 à octobre 2017, comme semblait le permettre le SIVU et, de donner un temps plus important à la concertation publique et à la conception pour obtenir le projet le plus consensuel et le plus réussi possible ? »

« Aménagement du Quai Jules Sandeau » Participez à l’avenir du Pouliguen en donnant votre avis

Afficher »

En septembre 2013, aux fins de lutter contre les submersions marines suite à la tempête Xinthia, un dossier relatif aux travaux de confortement des berges et des digues de l’étier était présenté en enquête publique par trois communes : Le Pouliguen, La Baule et Guérande. Concernant le Quai Jules Sandeau, la solution technique retenue était le rehaussement du muret blanc existant, au dessus du contre-quai, à une hauteur de 1.30 m. L’association Le Pouliguen autrement avait présenté de nombreuses observations écrites au cours de l’enquête publique faisant remarquer que cette solution technique inesthétique ne s’inscrivait pas dans la préservation et la mise en valeur de l’espace public conformément aux préconisations du PLU et qu’en conséquence, cet aménagement d’un muret à 1,30m ne devait pas être accepté.
Depuis décembre 2015, différents événements ont permis une prise de conscience collective pour refuser cette solution technique et envisager un véritable projet d’aménagement du quai.
Notre groupe de travail a décidé d’aller plus loin, à titre bénévole et citoyen, en élaborant un projet et en lançant une concertation ouverte à tous, à partir de celui-ci. Vous trouverez le fruit de cette démarche sous « Consultation Aménagement du Quai Jules Sandeau » comprenant une proposition d’aménagement amendée (28 perspectives et 2 vidéos à visionner sur ce site), une consultation écrite, une note d’information ainsi qu’une première synthèse de la consultation.Après plusieurs mois, sous la pression des associations, de Pouliguennais et de la concertation initiée par notre association, la commune a lancé, le 17 septembre 2016, son processus de concertation. Lors de cette première réunion publique, le cadre de la concertation a été limité : le maire a posé en « invariant » la solution technique décidée par la commune et le SIVU soit un muret de 50cm longeant les terrasses actuelles – la solution technique est exclue de fait de la concertation ; le questionnaire transmis limitait la réflexion à trois groupes de questions généralistes autour de l’identité, de l’usage et des déplacements.
Le processus de concertation et de conception très tardif (lancé le 17 septembre pour un projet définitif le 15 décembre), les forts mécontentements exprimés lors de la réunion publique du 17 septembre et le questionnaire très flou, ont donné lieu à une « Question Orale relative à l’aménagement du Quai Jules Sandeau » en conseil municipal du 26 septembre, dont le maire a refusé la lecture en conseil.
Dans cette question orale, trois doléances majeures pour la réussite du projet  :
Intégrer dans la concertation ouverte aux Pouliguennais l’ouvrage de protection contre les submersions marines et choisir l’ouvrage qui sera au service du meilleur projet d’aménagement
Inscrire la concertation dans une vision globale d’évolution de la commune (stationnements, circulation, centre-ville, économie locale, etc…)
Se donner le temps d’une concertation effective et d’une conception optimale en reportant le début des travaux, de janvier 2017 à septembre 2017 – afin d’allonger la durée de la concertation et de la conceptionTrois doléances pragmatiques pour une concertation ouverte, transparente et réussie, au service du Pouliguen.Nota : « Lettre ouverte à M. le Maire du Pouliguen » par M.ROBERT JUGON

 

Pour en savoir plus :

Pour aller plus loin ..

>> Télécharger la consultation écrite relative à un projet d’aménagement urbain du quai Jules Sandeau (PDF)

Question orale relative à l’aménagement du Quai Jules Sandeau – Conseil municipal du 26/09/2016

Afficher »

Notre « question orale au conseil municipal du 26 septembre », portait sur la concertation publique lancée le 17 septembre, point d’actualité et propre à la commune. L’objet de notre question était de défendre le droit à la concertation de tous les Pouliguennais, en tenant compte des fortes et nombreuses contestations exprimées au cours de la réunion publique du 17 septembre, notamment en réintroduisant dans la concertation, tous les sujets les intéressant comme le positionnement du muret contre les submersions marines. Notre intervention d’une page – un simple recto, questions incluses, ne comportait ni nom, ni injures, ni diffamation. Rien ne justifiait l’interdiction de sa lecture.
Par ailleurs, citant la réponse ministérielle au Sénat concernant les questions orales, « aucun principe général, ni aucune disposition législative ou réglementaire n’autorise en effet le maire à priver un membre du conseil municipal de son droit d’expression en en donnant lui-même lecture ». M.le Maire, en dépit de notre désaccord, a supprimé notre texte d’explication et a lu les questions posées en les tronquant, par exemple : la question lue par M. le maire est « Acceptez-vous de revoir le planning, notamment par le report du début des travaux de confortement des digues de janvier 2017 à octobre 2017 ? » et notre question était « Si vous accédiez aux attentes du public et des associations – inclure l’ouvrage de protection dans la concertation, ouvrir la réflexion à des sujets incidents majeurs et produire un questionnaire permettant une analyse objective -, acceptez-vous de revoir le planning (qui limite la concertation et la conception de début septembre au 15 décembre), notamment par le report du début des travaux de confortement des digues de janvier 2017 à octobre 2017, comme semblait le permettre le SIVU et, de donner un temps plus important à la concertation publique et à la conception pour obtenir le projet le plus consensuel et le plus réussi possible ? »

Cette commune est la vôtre : participez et décidez pour elle et pour vous.

Groupe de travail AQJS « Aménagement du Quai Jules Sandeau »
et l’Association « Le Pouliguen Autrement »